Quelles sont tes convictions ?

En quoi croyons-nous vraiment ? Qu’est-ce qui est important pour nous ? Pour quoi ou contre quoi sommes-nous prêts à nous battre ? Voilà des questions essentielles auxquelles chacun de nous répondra à sa manière, et cette réponse peut impacter toute notre existence.

L’importance d’avoir des convictions personnelles

Un homme ou une femme de convictions sait ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut pas. C’est sur ces convictions qu’il ou elle s’appuiera, et celles-ci constituent un socle solide qui pourra orienter nombre de ses choix, des plus simples aux plus complexes.

A l’inverse, une personne sans convictions particulières sera bien souvent ballottée au gré des modes et des tendances du moment, incapable de tenir ferme face à la puissance du courant. Elle se fiera généralement à l’avis de la majorité et sera plutôt influençable.

Nos convictions s’enracinent dans notre Foi en Dieu

Avoir la Foi est en soit une conviction personnelle. Mais cela va bien au-delà, puisqu’il s’agit avant tout d’une relation avec Dieu. Et de cette relation vont découler la plupart de nos convictions (voire toutes).

Certaines convictions nous viennent directement de la Bible ou d’un dogme de Foi, et sont donc communes à tous les chrétiens. C’est le cas par exemple de l’interdit de tuer, qui nous vient des 10 commandements (Ex 20, 13), ou de l’importance d’aimer notre prochain, y compris s’il est notre ennemi (Mt 5, 44).

Mais nous pouvons aussi avoir des convictions personnelles qui ne proviennent pas directement de la Bible et sont malgré tout enracinées dans notre Foi. Il s’agit de quelque chose de plus profond qu’une opinion (celle-ci peut rapidement changer, tandis qu’une conviction est davantage ancrée dans notre cœur) et de plus « sacré » qu’une idée (une idée vient de nous la plupart du temps, tandis que nos convictions, même les plus personnelles, ne nous appartiennent pas).

Je suis intimement persuadée que beaucoup de nos convictions viennent de Dieu, qui les a « plantées » en nous comme des graines. Libre à nous ensuite de les faire germer puis fleurir, ou de les enterrer pour toujours. Mais si Dieu nous a donné ces convictions, comme dans la parabole des talents (Mt 25, 14-30), c’est qu’Il attend de nous que nous les utilisions.

Ceci étant dit, quelles sont tes convictions ?

J’ai déjà parlé d’une de mes convictions concernant la musique ; comme la plupart de mes convictions profondes, je l’ai découverte progressivement, et plus le temps passe, plus elle s’affermit en moi. Une autre de mes convictions pourrait se résumer par « Pour vivre heureux, vivons cachés » : c’est d’ailleurs pour cela que je n’ai pas de compte personnel sur les réseaux sociaux 🙂

Mais il existe également des convictions liées à ma Foi et à ma manière de la vivre ; des convictions liées à ma famille, à la façon dont je veux éduquer mes enfants, à ce que signifie « être en couple » pour moi ; des convictions qui me portent dans les moindres de mes choix au quotidien.

Et il y a aussi des convictions profondes, inébranlables, intimes, qui font partie de mon jardin secret. D’autres en revanche moins profondes, mais surprenantes : par exemple, j’ai toujours su que je me marierai très jeune, sans savoir pourquoi, et effectivement je me suis fiancée à tout juste 19 ans… Certains diront qu’il s’agissait d’une prophétie auto-réalisatrice ! Mais au fond, je crois que cette conviction m’a aidée à vivre cette étape de ma vie. En quelque sorte, j’ai été comme « préparée » depuis mon plus jeune âge, sans en avoir vraiment conscience.

Un précieux outil pour se connaître et connaître les autres

C’est une chose de connaître les goûts et les intérêts d’une personne, et une autre de connaître ses convictions ! Généralement, on ne parle pas de ses convictions au premier venu, et quand on en parle, c’est un peu comme un dévoilement de soi.

Le fait de réfléchir à quelles sont les convictions que Dieu a plantées en nous est vraiment précieux, que ce soit pour mieux comprendre qui nous sommes, ce qui nous habite, les projets d’amour que Dieu a pour nous, ou que ce soit pour trouver notre orientation professionnelle, notre vocation…

A l’inverse, être au courant de certaines des convictions de nos proches ou de nos amis nous aide à mieux les connaître et à les aimer davantage. C’est en tout cas mon avis 🙂 Les conversations sont alors naturellement beaucoup plus profondes et enrichissantes, et on pourrait parler de nos convictions pendant des heures !

Un don de Dieu pour nous guider

Mais au fond, ce qui compte, c’est de discerner parmi tout ce qui nous anime ce qui vient de nous, de nos proches, de la société, et ce qui vient de Dieu. Comme toujours, la clef, c’est le discernement.

Certains ont des convictions politiques, par exemple, qu’ils attribuent à Dieu mais qui viennent en réalité du tableau que leur ont peint les médias ou certains ministres. On le voit très souvent, comme avec la question du port d’armes aux États-Unis ; nos opinions humaines cherchent souvent à s’appuyer sur telle ou telle parole de la Bible pour trouver une certaine légitimité, a posteriori, alors que le Seigneur voudrait qu’on s’appuie en premier lieu sur Sa Parole pour agir selon Ses voies.

Alors ne nous mentons pas à nous-mêmes et discernons : telle opinion que j’ai, s’agit-il d’une conviction (c’est-à-dire plantée par Dieu en moi) ? Ou d’une idée, même forte, qui m’a été insufflée par d’autres ? Si cette conviction vient bien de Dieu, elle ne sera pas en contradiction avec Ses commandements ; elle portera de bons fruits et elle me mettra dans la paix.

Car nos convictions – et je voudrais finir sur cela – sont avant tout un don de Dieu pour nous guider, nous aider à Le suivre, nous enraciner dans la Foi et nous rendre toujours plus saints selon Son désir. Alors demandons-Lui de nous en donner plein ! 🙂

Avatar

J'ai voulu créer ce blog quand, encore lycéenne, je me suis mise à chercher des infos sur la vision chrétienne du couple et des relations, et que je n'ai rien trouvé d'intéressant sur internet ! Aujourd'hui, quelques années ont passé, je suis mariée depuis 2019 et maman de deux petits bouts - et vous êtes sur le blog que la lycéenne que j'étais rêvait de créer :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest